Recherche

spacer



Membres

nom  :
pass :



 

Les armoiries de Faulquemont

 

 

Primitivement, Faulquemont et Haraucourt eurent pour armoiries celles de la famille d'Haraucourt, l'une des quatre maisons appelées Grands Chevaux de Lorraine.

Comme Faulquemont entra au XVème siècle, en 1440, sous la domination des ducs de Lorraine, elle eut pour écusson celui de la famille d'Haraucourt, ainsi libellé :

"Haraucourt portait d'or à la croix de gueules au franc quartier d'argent, chargé d'un lion de sable armé et lampassé de gueules, couronné d'or".

Ces armes sont visibles :
- au Vieux Château d'Haraucourt
- sur une pierre sculptée au clocher d'Haraucourt
- au Musée de la Princerie de Verdun (Meuse)
- sur un vitrail de la cathédrale de Verdun.

   

Vitrail de l'église St Vincent (Faulquemont-centre)

Armes sur la Princerie de Verdun


 

Ce sceau était aux Armes de Louis et Guillaume d'Haraucourt, évêques de Verdun.

Le premier, Louis, évêque de Verdun de 1430 à 1437, puis évêque de Toul de 1437 à 1449, et enfin nouvel évêque de Verdun de 1449 à 1456.

Le second, son neveu, lui a succédé sur ce siège de 1456 à 1499.

En outre, ces Armes furent portées par Madame du Châtelet, maîtresse de Voltaire, apparentée à cette famille par les de Bussy, héritiers par les femmes du Comté d'Haraucourt.
Ces Armes eurent cours jusqu'en 1914, car à cette date, exactement le 27 mai, un décret impérial établissait officiellement les armoiries de FAULQUEMONT.
Dès lors, elles se divisaient en 4 quartiers égaux, superposés 2 à 2 et numérotés de gauche à droite. A celles d'Haraucourt, figurant en double au 2e et 3e, s'ajoutaient au 1er et 4e, les Armes de Lorraine représentées par 3 alérions d'argent.

Armes sur le clocher d'Haraucourt

 



Haut de page

Copyright © 2009 - Faulquemont Chmery Nied Herrenwald Bas-steinbesh. Tous droits réservés. Mentions lgales. Design par CiTiPRO